Manuela Cadelli, la présidente de l’Association syndicale des magistrats, a réagi sur Twitter à un article du Monde sur les mesures antiterroristes prises par le gouvernement français. "Le terrorisme tue beaucoup moins que les accidents de la route. La "guerre" est donc avant tout psychologique...", a-t-elle commenté. " Faut-il dans ce contexte précis renoncer à nos valeurs, à nos droits et à la Convention européenne des droits de l'homme ?"

© dr

Une comparaison entre les accidents de la route et le terrorisme qui a fait réagir sur le réseau social.