La Commission européenne avait demandé à l'EMA de mener une nouvelle étude suite aux inquiétudes de plusieurs pays européens qui ont choisi de limiter l'utilisation du vaccin développé par le laboratoire anglo-suédois AstraZeneca aux personnes âgées en raison de signalements de caillots sanguins.

L'étude "a montré que les bénéfices de la vaccination augmentent avec l'âge", a déclaré le régulateur européen dans un communiqué.

"Les bénéfices de Vaxzevria (le nom du vaccin AstraZeneca) l'emportent sur les risques chez les adultes de tous les groupes d'âge", a ajouté l'EMA.

AstraZeneca et Johnson & Johnson, deux vaccins contre le Covid-19, basés sur la même technologie, sont suspectés de provoquer un type très rare de caillots sanguins.

L'EMA a récemment annoncé que les caillots sanguins devraient être répertoriés en tant qu'effet secondaire "très rare" des vaccins AstraZeneca et Johnson & Johnson contre le Covid-19.