Le Premier ministre a rappelé les deux conditions pour cette réouverture: amélioration des indicateurs sanitaires et des protocoles adaptés.

Les commerces "pourront rouvrir dès lors que les indicateurs sanitaires s'améliorent, c'est la première priorité et nous sommes sur la bonne voie", a-t-il expliqué.

"La deuxième condition, c'est que dans ce secteur comme dans d'autres, les protocoles sanitaires soient adaptées, concertées avec la profession et je me réjouis de ce que, en l'espèce, sous l'égide de Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances et d'Alain Griset, ces protocoles progressent", a-t-il ajouté.

"L'activité économique de notre pays ne s'effondre pas, elle se tient beaucoup mieux que pendant le premier confinement et c'est heureux", s'est aussi réjoui le Premier ministre.