"Je viens d'avoir les chiffres de contaminations des dernières 24 heures dans notre pays (...) Nous étions hier à 18.000 contaminations sur 24 heures seulement", a assuré le ministre lors de la séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

Les chiffres définitifs pour les dernières 24 heures seront publiés dans la soirée par Santé publique France.

"Cela veut dire que nous avons une augmentation de la circulation du virus de l'ordre de 150% sur une semaine: nous n'avons jamais connu cela, ni avec le Covid (la souche historique du virus, ndlr), ni avec le variant anglais, ni avec le sud-africain ni avec le brésilien", a-t-il poursuivi.

Un tel niveau de cas positifs n'avait pas été constaté depuis la mi-mai.

"Stabilisation prudente" du nombre de nouveaux cas aux Pays-Bas

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 aux Pays-Bas a augmenté de 34% la semaine dernière, a annoncé l'Institut national de la santé publique et de l'environnement (RIVM) mardi. L'augmentation est considérablement plus faible par rapport à la semaine précédente. Le taux de reproduction est retombé à 1,75.

"Ces derniers jours, une stabilisation prudente a été observée dans le nombre de personnes obtenant un test positif. Il faudra voir si dans la semaine à venir cette stabilisation se convertit en baisse", estime le RIVM. Mardi, 6.823 tests Covid positifs ont été enregistrés aux Pays-Bas, contre 8.903 lundi. Le taux de reproduction, qui indique à quelle vitesse le coronavirus se propage, est tombé à 1,75, a également rapporté le RIVM.

À la fin de la semaine dernière, ce taux était à 2,91, le plus haut niveau jamais atteint. Ce nombre indiquait que le virus se propageait à un rythme sans précédent. Le RIVM a également annoncé que le nombre de nouveaux patients atteints de Covid-19 admis à l'hôpital est passé à 205 la semaine dernière. C'est 120 de plus qu'une semaine plus tôt. Trente-et-un nouveaux patients Covid ont été admis dans des unités de soins intensifs, soit 19 de plus que la semaine précédente.