Le doute a plané pendant plusieurs jours mais le nom du futur président des Etats-Unis a finalement été dévoilé ce samedi 7 novembre. Alors que les médias américains annonçaient la victoire de Joe Biden et de Kamala Harris, de nombreux Américains sont descendus dans les rues pour célébrer l'issue de ce scrutin hors du commun. Bouteille de vin ou de champagne à la main, dansant et chantant, les supporters de Biden ont fait la fête en masse durant l'après-midi. 
© AFP
 

Des images de foules importantes émanant de New York, d'Atlanta, de Philadelphie... ont rapidement été diffusées dans les médias et sur les réseaux sociaux. Plusieurs journalistes présents sur place ont affiché leur inquiétude quant à de tels rassemblements en pleine crise sanitaire. Soulignant l'impossibilité de respecter la distanciation sociale, ils ont toutefois noté que la plupart des personnes présentes portaient un masque. Si beaucoup se sont réjouis face à ces images de liesse, certains se sont indignés sur les réseaux sociaux. Nombre de personnes ont craint que cette journée puisse engendrer une nouvelle vague de contaminations dans un pays qui a déjà été lourdement touché par le coronavirus.
 
 

 

Du côté de l'équipe de Donald Trump, on critique également ces rassemblements. "Où est Joe Biden pour appeler à mettre un terme à ces événements supercontaminateurs?", a écrit sur Twitter Kayleigh McEnany, la porte-parole du président américain.