Près de 300 nouveaux cas y ont ainsi été diagnostiqués en 24 heures, selon l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) citée par plusieurs médias allemands. 


A titre de comparaison, depuis le début de la pandémie de coronavirus il y a six mois, quelque 6.500 cas avaient été enregistrés à travers le Liban. Selon l'OMS, le pays fait face à une pénuie de masques buccaux depuis la catastrophe de Beyrouth, qui a fait plus 200 morts et des milliers de blessés. Les Nations Unies signalent que le système de soins de santé dans la ville partiellement détruite n'est plus en mesure de répondre à la pandémie de coronavirus.

Plus d'un tiers des 55 hôpitaux et autres établissements de soins examinés ont subi des dommages, allant de mineurs à graves. Déjà très sollicitée, la moitié des institutions de santé ne sont plus à même de fournir des soins de routine.