Les pilotes irlandais de la compagnie aérienne Ryanair ont accepté de recevoir 20% de salaire en moins ces quatre prochaines années. La compagnie irlandaise avait déjà conclu un accord similaire avec ses pilotes britanniques. Le patron de la compagnie à bas coûts, Michael O'Leary, avait menacé de supprimer 3.500 postes si aucune réduction de salaire n'était envisagée. La baisse a finalement été acceptée par tous les pilotes irlandais. Il est également convenu au travers de cet accord que les pilotes travaillent de manière plus flexible et que leurs congés annuels soient améliorés.

Un deal a aussi été conclu avec les représentants du personnel de cabine irlandais et britannique. Les travailleurs, qui doivent encore se prononcer sur cette transaction, sont invités à renoncer à 10% de leur salaire actuel pendant quatre ans.

Tout comme d'autres compagnies aériennes, Ryanair a connu un début d'année très difficile en raison de la crise du coronavirus. La direction belge de la compagnie a aussi proposé aux pilotes et au personnel de cabine une réduction de salaire de 20 et 10%, respectivement. Sans cela, l'emploi d'une quarantaine de pilotes et d'une trentaine de stewards pourrait passer à la trappe.