Les délégations russe et ukrainiennes se retrouveront à la table des négociations mercredi, selon une information de plusieurs médias ukrainiens, confirmée mardi par l'agence de presse russe Tass. D'après le site d'information Glavkom, qui cite des sources au sein de la délégation ukrainienne, la Russie aurait réclamé lundi, au premier jour des pourparlers, que l'Ukraine n'adhère ni à l'Otan ni à l'Union européenne et organise un referendum sur la question.

La délégation russe demanderait également à l'Ukraine d'accepter la reconnaissance par la Russie des républiques séparatistes de Lougansk et Donetsk, à l'est de l'Ukraine, et de renoncer à reconquérir la Crimée, annexée par la Russie en 2014.

L'Ukraine plaide, de son côté, pour un cessez-le-feu et le retrait des troupes russes de son territoire.

Réunies pour la première fois lundi, les délégations des deux pays s'étaient quittées après plusieurs heures de discussions.