Monde

L'enquête sur l'attentat à Nice (84 morts) a montré que le tueur tunisien, Mohamed Lahouaiej Bouhlel, avait effectué des "repérages" et, dans les heures précédant l'attaque, quatre selfies sur la Promenade des Anglais, a affirmé le procureur François Molins, chargé de l'enquête.

Plusieurs photos extraites de son téléphone portable le montrent le 14 juillet dans l'après-midi sur l'avenue bordant la mer, "devant la plage", devant "un camion", "sur la Promenade" des Anglais, et "devant une allée piétonne", a-t-il précisé dans une déclaration à la presse.

TF1 s'est également procuré deux clichés de Mohamed Lahouaiej Bouhlel. Le premier est pris le 12 juillet, soit deux jours avant l'attaque, selon la chaîne française. Le terroriste présumé, qui est assis dans ce qui semble être son camion, adresse un doigt d'honneur à l'objectif. Un geste répété par la personne installée sur le siège passager.

© TF1

Sur le second, le Tunisien se prend en selfie, tout sourire, devant le camion qui servira à la chevauchée mortelle. L'homme à ses côtés est l'une des six personnes actuellement en garde à vue, selon TF1. 

© TF1