TikTok, cette plateforme chinoise de courtes vidéos que Donald Trump aimait tant détester - l’ancien président des USA avait tenté d’interdire l’application - fait fureur comme jamais outre-Atlantique. Et avec 700 millions d’utilisateurs mensuels, elle est la plus téléchargée au monde en 2020, devant Facebook. Il y a pile un an, le site américain Forbes avait même dévoilé la liste des créateurs et créatrices de contenu sur TikTok qui gagnaient le plus d’argent.

Si Loren Gray, du haut de ses 54,1 millions d’abonnés, garde cette réputation d’être la star de TikTok à gagner le plus d’argent par post sur la plateforme, elle n’est pas celle qui gagne le plus d’argent pour autant. La faute à une succession de managers véreux qui l’ont obligée à poursuivre en solo. En 2019, celle qui a obtenu un contrat avec Virgin Records (et huit singles) aurait empoché 2,6 millions de dollars. Aujourd’hui, elle collabore avec des marques telles que Burger King, Hyundai ou encore Revlon. En tête de liste, on retrouve plutôt l’Américaine Addison Rae Easterling qui a fait son succès suite à des chorégraphies dans son université de Louisiane et qui s’inspiraient de son enfance de danseuse professionnelle. Forte de plus de 84,9 millions d’abonnés à ce jour, la jeune femme est courtisée par une kyrielle de marque de vêtements (Reebok, American Eagle) et de produits de beauté. Celle qui a contribué à la création de Hype House, un collectif de créateurs de contenu, aurait ainsi gagné pas moins de 5 millions de dollars en 2019, à l’époque où elle n’avait "que" 54,1 millions de fans.

Après les Kardashian, les d’Amelio

Dans la sphère Instagram, c’est la famille Kardashian (Kim, Kendall et Kylie) qui truste le haut du classement. Et dans la famille TikTok, ce sont les sœurs d’Amelio qui complètent le podium TikTok. Tout est parti d’une danse postée sur le réseau social, repérée par Bebe Rexha. La chanteuse a invité Charli d’Amelio à la rejoindre en première partie des Jonas Brothers au Barclay Center de Brooklyn et puis, tout est allé très vite. Charli a quitté sa ville natale de Norwalk, dans le Connecticut, et s’est installée à Los Angeles. Elle a été invitée à l’émission The Tonight Show, avec Jimmy Fallon. Star incontestée de TikTok en 2021, à à peine 16 ans et avec ses 126 millions d’abonnés à ce jour, Charli d’Amelio se classait en 2019 sur la 2e marche du podium avec 4 millions de dollars de gains. Égérie de la marque Hollister, elle a été invitée à la Fashion Week de Paris par Prada, a fait une pub pour le Super Bowl et possède un partenariat avec les cosmétiques EOS. Quant à sa grande sœur, Dixie d’Amelio, elle suit le même parcours grâce à sa cadette avec plus de 55,2 millions de followers. Ses revenus sont estimés à 2,9 millions de dollars en 2019. Dixie collabore avec Hollister, Morphe, et a même dévoilé son premier single "Be Happy" en juin 2020. Au moment de son lancement, le morceau est devenu numéro 1 des vidéos de tendances sur YouTube (58 millions de vues), devant le clip de Kanye West-Travis Scott ("Wash us in the blood") sorti le même jour.

Khaby Lame, le roi incontestable

Selon Forbes, Josh Richards était l’homme le mieux payé de TikTok en 2019, et 5e de ce classement des plus fortunés donc. Avec ses 25,6 millions d’abonnés, ce passionné de mode possède sa propre ligne de merchandising et a notamment signé des partenariats avec Reebok, Warner Records ou encore HouseParty et aurait gagné 1,5 million de dollars en 2019. Avec sa réputation de mauvais garçon - il a cofondé un collectif TikTok, Sway House, réputé pour ses fêtes et pitreries - il doit son succès à son personnage d’adolescent énervé. Cofondateur de sa propre entreprise de gestion de talents (TalentX) et sa propre entreprise de boissons (Ani Energy), Jos Richards a surtout rejoint la suite C de Triller, un petit rival de TikTok, dont il est directeur de la stratégie.

Mais la véritable star de TikTok en 2021, inconnu il y a encore 18 mois à peine, c’est Khabane Lame, alias Khaby Lame. Ou quand un jeune Sénégalais de 21 ans passe de chômeur - suite au Covid - à star millionnaire suivi dans le monde entier avec plus de 116 millions d’abonnés à ce jour (dont 3 millions en un seul jour, un record !) et se rapproche déjà ainsi de la reine Charli d’Amelio. Abattu par son licenciement, Khabane Lame décide de se mettre à la vidéo sur TikTok pour se moquer gentiment des tutoriels farfelus partagés par les utilisateurs de la plateforme chinoise. L’une de ses vidéos les plus populaires, avec plus de 258 millions de vues, reste cette parodie d’un tutoriel d’épluchage de banane à l’aide d’un couteau. Sa réponse blasée (son créneau), à renfort de mimiques, est… hilarante. "J’ai ouvert un compte TikTok par ennui pendant le confinement, et finalement la pandémie m’a offert l’opportunité de me dédier à ce que je veux faire depuis l’enfance : m’amuser, faire rire les autres", déclarait au Corriere della Sera celui qui veut profiter de sa notoriété pour aider les plus défavorisés. Un succès fulgurant qui l’a poussé à prendre un agent qui croule sous les demandes de partenariats. "Pour un post de sa part, qui peut atteindre les 3 millions d’interactions en une semaine, avec le nombre de personnes qui le suivent, ça va de 70 000 à 180 000 euros", confiait son agent, interrogé cet été par TF1. Si sa valeur nette est estimée entre 1 et 2 millions de dollars, Khaby Lame (50 millions de fans sur Instagram), fan d’Omar Sy, rêve de cinéma aujourd’hui.