Le groupe Kalush Orchestra ne sera pas resté longtemps en possession de son micro de cristal gagné lors du dernier Concours Eurovision de la chanson.

Ce dimanche, alors que la formation participait à un concert de charité à la porte de Brandenbourg à Berlin, afin de fournir du matériel et des médicaments à l’Ukraine, elle a mis aux enchères sur Facebook le trophée emporté grâce à sa chanson "Stefania". C’est une société de cryptomonnaie qui a raflé la mise en déboursant pas moins de 900 000 dollars.

Ils ont aussitôt été réinvestis pour l’achat de trois drones PD-2 fabriqués en Ukraine et destinés à aider les forces armées du pays.

L’histoire ne précise pas si les petits appareils volants permettront aussi de diffuser la chanson de Kalush Orchestra pour remonter le moral des troupes entre deux missions militaires…