Plusieurs explosions ont retenti ce dimanche matin à Lviv, jusqu'en Pologne voisine, a constaté un journaliste de l'agence de presse allemande DPA basé à Przemyśl, à moins de 100 km de la frontière ukrainienne. Cette ville de l'ouest du pays sert de refuge à de nombreux civils fuyant la guerre. Hier encore, des citoyens ukrainiens pensaient se mettre temporairement à l'abri en se réfugiant à Lviv, comme le montrent ces images.

© AP/Vadim Ghirda

D'abord, cet homme qui joue avec une enfant avant qu'elle ne monte dans un train à destination de Lviv. Puis cette femme, à Kiev, qui pleure en disant au revoir à un homme avant de rejoindre la même ville.

© AP/Vadim Ghirda

La réalité de cette guerre, c'est aussi le départ de Anna, 5 ans, vers la ville de Lviv. Sur cette image, son père Aleksander (41 ans), appuie ses paumes sur la vitre pour lui dire au revoir. Aleksander doit rester pour combattre tandis que sa famille tente de quitter le pays pour se réfugier dans un pays voisin.

© AP/Emilio Morenatti

Des bombardements aussi autour de Lviv

Trente-cinq personnes sont mortes et 134 ont été blessées dans les frappes russes qui ont touché dimanche une base militaire ukrainienne proche de la frontière polonaise, selon un nouveau bilan fourni par le gouverneur de la région, Maxim Kozitsky.

Un premier bilan avait fait état de neuf morts et 57 blessés sur cette base située à Yavoriv, à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Lviv et à une vingtaine de kilomètres de la frontière avec la Pologne.