Les contre-manifestants étaient plusieurs centaines. La police, visée par des feux d'artifices, a chargé à plusieurs reprises, tentant de garder les manifestants à distance. Les participants à la manifestation de "Kick Out Zwarte Piet", qui n'étaient eux qu'une poignée, ont été escortés par la police jusqu'à la gare, où la manifestation s'est achevée.

Aux Pays-Bas, le Zwarte Piet divise la population. Il prend généralement la forme d'un personnage grimé en noir, arborant de larges boucles dorées et des lèvres rouges exagérées. Un nombre croissant de Néerlandais protestent contre la tradition, qu'ils voient comme une relique de l'esclavage et de la période coloniale.