Monde

"A chaque fois que des types crient 'vive Mélenchon', ce sont des Français d'origine maghrébine! A chaque fois"

PARIS Ils étaient cinq à débattre sur france 3, mais les caméras se sont focalisées sur Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen. Les deux se battent en vue de la victoire aux législatives dans la 11è circonscription du Pas-de-Calais et le spectacle est de mise.

Le débat s'est centré sur les faux tracts attribués au leader du Front de Gauche et diffusés par le FN. L'extrême droite y mettait en avant le soutien de Jean-Luc Mélenchon à l'immigration.

Marine Le Pen n'a pas manqué de se défendre. "Les électeurs ont besoin de savoir que Jean-Luc Mélenchon est un immigrationniste fou, il est pour la régularisation des clandestins. Les pleurnicheries de chochotte je trouve cela assez pathétique".

Fidèle à sa réputation le candidat du Front de Gauche ne s'est pas laissé faire. "On connaît la phobie de madame Le Pen, il y a moitié moins d'immigrés dans la circonscription et deux fois plus de chômage. Vous vous êtes fait serrer madame, je ne suis pas un immigrationniste fou, je crois que c'est vous qui déraillez dans cette affaire". "Vous ne servez à rien depuis 40 ans" a rajouté Mélenchon.


"Ce débat n'est pas digne de la démocratie", a tenu à préciser le candidat socialiste Philippe Kemel qui essayait de survivre entre les deux bagarreurs.

Cela n'a pas empêché la présidente du Front de relancer le combat : "à chaque fois que des types crient 'vive Mélenchon', ce sont des Français d'origine maghrébine! A chaque fois" a-t-elle déclaré.

© La Dernière Heure 2012