Deux nouveaux suspects dans l'enquête sur un projet d'attaque contre le président Emmanuel Macron en novembre 2018 ont été présentés à la justice vendredi en vue d'une mise en examen par un juge antiterroriste, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information du Parisien.

Les deux hommes, de 30 et 45 ans, avaient été arrêtés mardi en Moselle et placés en garde à vue à la demande des magistrats instructeurs, selon des sources concordantes. Quatre sympathisants de l'ultradroite, d'un groupe surnom