Les annonces d'Emmanuel Macron ont fait grand bruit. Face à la hausse des contaminations en France, le gouvernement a mis l'accent sur la vaccination, rendue obligatoire pour les soignants, et a décidé d'étendre l'utilisation du pass sanitaire national. Une mesure qui concerne aussi bien les Français que les touristes étrangers.

Actuellement, ce pass est nécessaire pour se rendre dans des lieux publics de plus de 1000 personnes. Il s'agit d'une attestation prouvant qu'une personne a été vaccinée contre le Covid-19 (valable deux semaines après la deuxième dose du Pfizer, Moderna, ou AstraZeneca, quatre semaines après l'injection du J&J), ou qu'elle a été testée négative il y a moins de 48 heures, ou qu'elle est rétablie de la maladie. Il faut, pour ce troisième cas, présenter le résultat d'un test PCR ou antigénique positif datant d'au moins 11 jours et de moins de six mois. 

Le document est disponible via l'application TousAntiCovid, l'équivalent de notre CovidSafe.be. Ainsi pas besoin de télécharger des documents supplémentaires si vous vous rendez en France, l'application belge fonctionne. 

A partir du 21 juillet, l'utilisation du pass sanitaire français s'étend à tous les lieux de loisirs et de culture rassemblant plus de 50 personnes. Cela concerne aussi bien les événements (concerts, festivals, spectacles) que les théâtres, les cinémas, et les parcs d'attractions.

A partir de début août, le pass sanitaire sera aussi nécessaire pour se rendre dans les cafés et restaurants, a déclaré Emmanuel Macron. Il s'appliquera aussi dans les centres commerciaux, les hôpitaux, les maisons de retraite, les établissements médico-sociaux et dans les transports longue distance. Les avions, les trains et cars pour les longs trajets seront donc concernés, aussi bien pour les clients et usagers que les salariés. 

Rappelons qu'il est déjà également obligatoire pour se rendre en boîte de nuit, et ne concerne que les personnes de plus de 12 ans. 

© Capture