Monde

Neuf Palestiniens ont été tués et des dizaines d'autres blessés mardi dans des raids israéliens sur la bande de Gaza, selon les services d'urgences de l'enclave palestinienne.

Dans la ville de Gaza, "quatre personnes ont été tuées dans un raid aérien sioniste qui a visé une voiture civile dans un quartier du centre", a déclaré à l'AFP le porte-parole du service des urgences, Ashraf al-Qodra.

On ignore dans l'immédiat s'il s'agit de civils ou de combattants, mais des proches ont identifié l'un des corps comme étant celui de Mohammed Shaaban, 32 ans, un responsable des brigades Ezzedine al-Qassam, la branche armée du Hamas.

La télévision al-Aqsa TV du Hamas a montré des restes de corps transportés sur des civières dans une ambulance.

Un autre Palestinien a péri dans une frappe aérienne dans la matinée à l'ouest du camp de réfugiés de Nousseirat, dans le centre de la bande de Gaza.

Plus tard, quatre Palestiniens ont été tués et 15 autres blessés par une frappe dans le sud de l'enclave palestinienne.

"Le raid israélien a visé la maison de la famille Al-Kaware", a expliqué à l'AFP le porte-parole des services d'urgences, ajoutant que des enfants figuraient parmi les blessés, et peut-être les morts.

Le mouvement islamiste Hamas, qui contrôle sur le plan sécuritaire la bande de Gaza, a tiré lundi soir des dizaines de roquettes contre Israël, qui a répliqué par une vaste offensive aérienne contre l'enclave palestinienne.

Un haut responsable israélien a affirmé mardi à l'AFP que l'armée était prête à toutes les options, y compris à une offensive terrestre pour stopper les tirs de roquettes sur son territoire à partir de la bande de Gaza.