Plus d'1,1 milliard de passagers aériens ont été transportés dans l'Union européenne en 2018, ce qui représente une hausse de 6% par rapport à 2017, de 43% par rapport à 2010, et un record, annonce vendredi Eurostat.

Le transport intra-UE représentait quasiment la moitié (46%) du transport aérien total de passagers dans l'UE, le transport extra-UE un peu plus du tiers (37%), tandis que le transport national comptait pour moins d'un passager sur cinq (16%).

En 2018, le nombre le plus élevé de passagers aériens a été enregistré au Royaume-Uni (272 millions de passagers), suivi par l'Allemagne (222 million), l'Espagne (221 millions), la France (162 millions) et l'Italie (153 millions).

En Belgique, ils étaient 34,5 millions, en hausse de 3,7%. Plus de 24,7 millions de passagers ont effectué un vol intra-UE, près de 9,8 millions un vol extra-UE et... 9.000 personnes un vol intra-belge.

Par rapport à 2017, le nombre de passagers aériens transportés en 2018 a augmenté dans tous les États membres. Les plus fortes hausses ont été enregistrées en Lituanie (+19%), en Lettonie, en Pologne et en Slovaquie (+16% chacun).

London/Heathrow demeurait en 2018 l'aéroport de l'UE le plus fréquenté avec 80 millions de passagers transportés, un nombre en légère hausse (+3%) par rapport à 2017. Paris/Charles de Gaulle (72 M, +4%), Amsterdam/Schiphol (71 M, +4%), Frankfurt/Main (69 M, +8%) et Madrid/Barajas (56 M, +9%) complétaient le top cinq des aéroports les plus fréquentés dans l'UE.

Brussels Airport figurait à la 19e place, avec plus de 25,6 millions de passagers en 2018 (+3,5%).