Sur la vidéo, deux policiers interpellent un homme, maintenu à terre… Un troisième homme avec un gilet marqué très clairement "Police" intervient et assène un coup de poing puis un coup de pied à la personne au sol. Ces images ont été capturées depuis le balcon d'un immeuble.


Cette vidéo tournait avec insistance sur les réseaux sociaux. La préfecture de police a donc décidé de s'emparer de l'affaire. Sur Twitter, elle a d'ailleurs réagi: "Une vidéo, montrant une interpellation par des policiers à Noisy-le-Grand, circule sur les réseaux sociaux. Une enquête administrative est ouverte."

Selon BFMTV, la police intervenait pour "attroupement avec tapage, dans la rue". L’homme en question, âgé de 22 ans, a été placé en garde à vue et déféré en comparution immédiate ce lundi pour violences et outrage. Deux fonctionnaires ont eu cinq et six jours d’ITT.

L'homme en question est âgé de 22 ans. Il a également annoncé qu'il souhaitait déposer une plainte pour "violences volontaires par personne dépositaire de l’autorité publique en réunion et avec armes". Selon l'avocat Me Arié Alimi, son client a fait les frais d'un contexte conflictuel dans le quartier à la suite d'une relaxe d'une personne tierce. "On regrette que le parquet, comme à son habitude, ait choisi de déférer après une garde à vue ce jeune homme sans ouvrir d’enquête sur les violences pourtant avérées au regard de la vidéo et illégitimes" a-t-il déclaré.

A l'heure d'écrire ces lignes, il est encore beaucoup trop tôt pour tirer les conclusions qui s'imposent.