Le mois passé, la ministre wallonne de la Santé Christie Morreale avait fait connaître son projet de distribuer 10 000 masques transparents à des personnes sourdes et malentendantes. Nous savons aujourd’hui que les 5 000 premiers masques transparents promis par la ministre wallonne seront livrés dès la semaine prochaine. Les 5 000 autres seront livrés dans la foulée à raison de 1 000 masques par semaine.

"Les masques seront distribués dans les institutions d’hébergement pour personnes sourdes et malentendantes de Wallonie. Ils seront également distribués à la Fédération francophone des sourds de Belgique, (NdlR : une coupole qui rassemble un réseau d’associations actives dans le domaine de la surdité et se fait le porte-parole de ces associations et de leurs membres) afin qu’elles puissent les distribuer à leurs membres" , explique Stéphanie Wilmet, porte-parole de la ministre Morreale. 2 620 masques seront également répartis entre les différents bureaux locaux de l’Aviq (Agence pour une vie de qualité).

Autre caractéristique du projet, les masques ont tous été fabriqués par l’entreprise de travail adapté Entranam, située à Fernelmont et qui emploie près de 250 personnes, porteuses d’un handicap physique ou mental.

"Quand le port du masque a commencé à s’imposer, de nombreuses personnes sourdes et malentendantes nous ont fait savoir que les masques non transparents étaient impossibles à utiliser pour elles et ont attiré notre attention sur la nécessité d’avoir accès à des masques qui n’empêchent pas la communication. On a entendu leur message en imaginant des masques transparents, lavables, réutilisables et gratuits", précise la porte-parole.

La surdité concerne près de 3,1 pour cent de la population Belge. Selon les estimations de la ministre, 4 000 personnes seraient susceptibles d’utiliser un masque transparent à cause de ce handicap.