Elle prévoit de faire cette demande auprès "d'autres autorités de régulation dans le monde dans les jours qui viennent", ont précisé les deux entreprises dans un communiqué.