Les vingt membres d'équipage de diverses nationalités (Russes, Ukrainiens, Philippins et Éthiopiens), dont le capitaine roumain, ont été interpellés, a indiqué la source proche de l'enquête, confirmant une information du journal La Voix du Nord.

Ils ont été déferrés dans la matinée à Paris à l'issue de leur garde à vue, a précisé la source policière.

La Juridiction nationale chargée de la lutte contre la criminalité organisée (Junalco) a été saisie.

La drogue était cachée dans la cale du bateau, le Trudy, battant pavillon du Liberia, intercepté "sur la base d'informations", selon la source proche de l'enquête. En provenance du Brésil, le navire était en route vers un port du nord de l'Europe.

Quelque 1.127 kg de drogue au total ont été saisis, a précisé la source policière.