"A notre connaissance, il y a eu 11.000 plaintes globalement contre l'Église catholique, nous pensons que les cas chez les Boys Scouts seront huit fois plus nombreux à 17h00 ce soir" (23h00 heure belge), a déclaré Andrew Van Arsdale, membre d'une équipe d'avocats qui représente les victimes de ces abus.

"Nous sommes horrifiés par le nombre de vies ayant souffert des abus passés chez les Scouts et touchés par le courage de ceux qui sont sortis du silence", a commenté, sans confirmer les chiffres, Boys Scouts of America dans un communiqué.

L'organisation, fondée en 1910, est le principal mouvement scout des Etats-Unis. Elle compte 2,2 millions d'adhérents âgés de 5 à 21 ans.

Plombée par des accusations d'abus sexuels, elle a déposé le bilan en février afin de geler toutes les demandes de dédommagement déposées par d'anciens boy-scouts devant la justice et de les rediriger vers un fonds d'indemnisation.

Les Scouts américains, qui évaluent leurs actifs à plus d'un milliard de dollars, n'ont pas indiqué quel montant ils entendaient consacrer à ce fonds.

Les révélations d'abus sexuels chez les scouts d'Amérique ont éclaté au grand jour en 2012, quand le quotidien Los Angeles Times a publié des documents internes portant sur des décennies d'abus sexuel dans leurs rangs.