Les manifestants ont défilé à Utrecht, Sittard, Maastricht, Sneek et Roermond pour demander une réouverture entre autres des magasins et du secteur de l'horeca. La plupart des rassemblements se sont déroulés de manière pacifique.

La mobilisation la plus conséquente a eu lieu dans la ville de Sittard, où 1.300 à 2.000 personnes se sont réunies selon les organisateurs.

A Utrecht, des altercations mineures ont été constatées entre les manifestants et les contre-manifestants, mais la police a garanti un retour au calme rapide.

Les Pays-Bas avaient subi une poussée de violences en fin d'année dernière avec plusieurs soirées d'émeutes dans diverses villes lors de manifestations contre les mesures sanitaires.