"Le bilan tragique du coup de grisou présumé de méthane dans la mine de Pniówek, à Pawlowice, s'élève à trois morts", a indiqué la société JSW dans un communiqué.

A la suite de deux probables explosions, "vingt et un personnes ont été hospitalisées. Nous n'avons pas de contact avec huit personnes travaillant en bas", a indiqué plus tôt à la presse le président de JSW, Tomasz Cudny, cité par l'agence PAP.

Le Premier ministre polonais Mateusz Morawiecki a exprimé ses condoléances aux familles de mineurs.

Selon le compagnie, une première explosion présumée a eu lieu peu après minuit à une profondeur de 1.000 mètres. Quarante deux mineurs se trouvaient à l'endroit de l'explosion et la plupart d'entre eux ont subi des brûlures.

Une deuxième explosion a eu lieu lors de l'opération de secours touchant les secouristes.

Les recherches ont été suspendues à cause de mauvaises conditions sous terre, a indiqué JSW dans un communiqué publié vers 09H30 locales (07H30 GMT).