Plus d'un mois après les élections aux États-Unis, le milliardaire a raillé son successeur Joe Biden dans un tweet énigmatique. "Maintenant que l'administration Biden sera une pagaille gangrenée de scandales pour les prochaines années, ce sera bien plus facile pour la Cour Suprême des États-Unis de suivre la Constitution et de faire ce que tout le monde sait qui doit être fait. Ils doivent faire preuve de courage et de sagesse. Sauvez les Etats-Unis! ! !", a écrit le président sortant sur Twitter.

Depuis que les résultats de l'élection présidentielle ont été annoncés début novembre, Donald Trump n'a cessé d'invoquer des fraudes "massives" en faveur de Joe Biden, sans pour autant en apporter la moindre preuve. Le républicain a intenté des dizaines d'actions en justice pour tenter d'inverser l'issue du vote, en vain.

Le dernier espoir de Donald Trump réside dans une affaire que le ministre de la Justice du Texas a intentée contre quatre États remportés par Joe Biden, mais que le milliardaire avait raflé il y a quatre ans. Il espère que les résultats dans les États clés de Pennsylvanie, Géorgie, Michigan et Wisconsin seront invalidés par la justice. Selon lui, les autorités locales y ont violé les lois électorales en étendant l'usage du vote par correspondance en raison de la crise du coronavirus.

Ce recours, déposé par le Texas devant la Cour suprême des Etats-Unis, où trois juges sur neuf ont été nommés par Donald Trump, suscite un grand scepticisme chez les experts en droit. Ceux-ci estiment qu'il a peu de chances d'aboutir. L'action a également été qualifiée d'attaque envers la démocratie par certains républicains.