Ce dimanche 10 avril a lieu le premier tour de l'élection présidentielle française. 48,7 millions d'électeurs sont invités à se rendre aux urnes, qui seront ouvertes dans tout l'Hexagone de 8h à 19h, ou 20h pour certaines grandes villes.

Par contre les médias français ne pourront pas donner les premiers résultats avant 20h. Ils doivent attendre que tous les bureaux de vote soient bien fermés avant de diffuser la moindre information. En effet, l'annonce des résultats est bien encadrée en France.

L’article 2 de la loi électorale du 19 juillet 1977 interdit, du vendredi minuit au dimanche à 20 heures, toute publication, diffusion ou commentaire de nouveaux sondages relatifs à l’élection présidentielle. Cela vaut pour tous les types de médias : aussi bien pour la télévision et la radio, que la presse écrite ou en ligne.

La campagne électorale est également déjà finie depuis minuit ce vendredi pour tous les candidats. L'article L.48-2 du code électoral interdit aux candidats "de porter à la connaissance du public un élément de polémique électorale nouveau à un moment tel que ses adversaires n'ont pas la possibilité d'y répondre utilement avant la fin de la campagne électorale". La règle vaut aussi pour les citoyens et militants, qui n'ont pas le droit non plus de distribuer des tracts ou de faire du démarchage.

Ainsi, toute personne qui donnerait des indications avant 20h le jour du scrutin risque 75 000 euros d'amende. Mais cela vaut uniquement pour la France. 

Ainsi vous pourrez retrouver les premières estimations de vote dès la fin d'après-midi ce dimanche sur le site de la Dernière Heure.