Monde

L'annonce (ou pas) du retour à la politique de Nicolas Sarkozy est l'un des gros dossiers de la rentrée en France. L'ancien président de la République n'a toujours pas dit s'il serait bien candidat à la présidence de l'UMP. Alors qu'il ménage le suspens depuis des mois, ses partisans l'encouragent plus que jamais à revenir.

Selon plusieurs médias français, Nicolas Sarkozy, qui multiplie les consultations ces dernières semaines, a rencontré Jean-François Copé, l'ancien chef de la droite démissionnaire depuis le 15 juin dernier. La discussion se serait déroulée le 5 septembre dans les bureaux parisiens de l'ancien chef de l'Etat. L'entente entre les deux hommes serait-elle au beau fixe, malgré la tempête générée par l'affaire des fausses factures dans le dossier Bygmalion?

Soutenir Sarkozy? "Une démarche cohérente"

En tout cas, Jean-François Copé a annoncé ce mardi qu'il se rangeait aux côtés de Nicolas Sarkozy dans la course à la présidence du parti. Et il invite ses soutiens à faire de même. "Sur l'élection du futur président de l'UMP, même si je ne vais pas bien sûr m'engager dans cette campagne et que chacun est libre de ses choix, nous sommes dans l'attente de la décision de Nicolas Sarkozy. Je pense qu'être copéiste et soutenir Nicolas Sarkozy, c'est une démarche cohérente", a déclaré le député-maire de Meaux devant une assemblée d'élus UMP.