Les élections législatives sont prévues, elles, les 12 et 19 juin, a précisé M. Attal.

Ces dates avaient fait l'objet lundi d'une concertation avec les partis politiques autour du ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin. Une majorité s'était dégagée pour les échéances présentées mardi.

Les autres dates possibles étaient le 17 avril - 1er mai pour la présidentielle et les 5 et 12 juin pour les législatives.

"La période de collecte des 500 parrainages" pour la présidentielle "débutera au lendemain de la publication du décret de convocation des électeurs qui interviendra début 2022", a ajouté M. Attal.

"En Guadeloupe, en Martinique, en Guyane, à Saint-Pierre-et-Miquelon, à Saint-Barthélemy à Saint-Martin et en Polynésie française, les électeurs voteront le samedi pour tenir compte du décalage horaire", a-t-il précisé.