À 13 jours des élections du premier tour à la présidentielle française, des tendances se dessinent. Ainsi, Emmanuel Macron, grand favori à sa propre réélection, mène la danse avec 28% d'intentions de vote de la part des Français. Il est à noter cependant qu'il vient de perdre 2.5 points de pourcentage en trois semaines.

De leurs côtés, Marine Le Pen (17.5% d'intention de vote, +3 points en trois semaines) et Jean-Luc Mélenchon (14%, +2 points) se positionnent de plus en plus comme les principaux adversaires du président sortant.

Éric Zemmour et Valérie Pécresse à la traîne

Derrière les candidats du Rassemblement National et de la France insoumise, Éric Zemmour est en perte de vitesse. Il ne totalise maintenant plus que 11.5% des intentions de vote. Valérie Pécresse, elle, suit avec 10%.

Yannick Jadot (7%), Fabien Roussel (3.5%) et Anne Hidalgo (2%), ferment la marche du côté de la gauche française.

Un second tour Macron / Le Pen

Si les intentions de vote s'avèrent, le second tour verrait s'affronter Emmanuel Macron et Marine Le Pen. Début mars, l'actuel dirigeant de l'Hexagone récoltait l'écrasante majorité (59%) des intentions de vote de ce duel mais l'écart semblent s'amenuiser. Il ne serait plus que 57% à souhaiter voter en sa faveur.