"Ce que doit faire Carles Puigdemont", qui a fui en 2017 en Belgique pour échapper aux poursuites de la justice espagnole, "est comparaître et se soumettre à la justice", a dit M. Sanchez lors d'une visite sur l'île de La Palma, aux Canaries, où un volcan est en éruption. Le dirigeant socialiste, qui a fait de l'apaisement en Catalogne l'une de ses priorités, a par ailleurs voulu "revendiquer le dialogue" avec la région "aujourd'hui, plus que jamais".

Le gouvernement séparatiste catalan "exige la libération immédiate de Carles Puigdemont"

Le gouvernement séparatiste de Catalogne "exige la libération immédiate de Carles Puigdemont", ancien président régional et principale figure de la tentative de sécession de 2017 arrêté jeudi en Italie, a déclaré vendredi le président catalan, Pere Aragones. La détention de M. Puigdemont "n'aide pas à résoudre le conflit" en Catalogne, a mis en garde M. Aragones, un modéré, alors que Madrid et les séparatistes catalans ont repris la semaine dernière leurs négociations destinées à trouver une issue à la crise séparatiste.