Monde Mais aucun n’a mis le pied sur le sol de la France avant la fin de la journée.

Pas un seul soldat belge ne se trouvait parmi les combattants qui, dans la nuit du 5 au 6 juin 1944, voici juste 75 ans, ont pris place dans les barges de débarquement, en pleine mer, au sud de la ville de Plymouth et de l’île de Wight.

Il y avait pourtant bel et bien un Belge dans une barge. Mais c’était un pilote, Georges Timmermans, un Ostendais de 45 ans, capitaine de corvette. Ancien commandant des malles Ostende-Douvres, il s’était réfugié en Angleterre dès le début du conflit et il avait proposé ses services à la Royal Navy.

(...)