Monde Le président de la République épierait de très près ses ministres...

C'est au cours du séminaire gouvernemental de rentrée qu'il le leur aurait annoncé: Emmanuel Macron surveille de près le travail de ses ministres. "Jetant un froid" selon plusieurs sources du Figaro, le président français a expliqué à l'équipe d'Edouard Philippe utiliser une application non-accessible au public lui permettant d'évaluer leur travail et surtout leur avancement dans les réformes prévues pour ce quinquennat. Cette application, comme l'expliquent BFMTV et le Figaro, donne accès au chef d'Etat à l'entièreté des données - via leur parcours législatif et réglementaire - des différents ministères attestant de l'évolution ou non du travail à fournir pour telle ou telle réforme.

Ce nouvel outil a été mis au point par trois proches collaborateurs du couple présidentiel: Alexis Kohler (secrétaire général de l'Elysée), Benoît Ribadeau-Dumas (secrétaire général de Matignon) et Thomas Cazenave (délégué interministériel à la transformation publique).

La capacité de vérification d'Emmanuel Macron de leur travail ne plait pas à tous les ministres, loin de là. Pour le chef d'Etat, il n'y a cependant aucune transgression. Le suivi de ces indicateurs "est un processus de management public parfaitement normal", a même déclaré l'Elysée à BFMTV. Cette décision fait suite à une année compliquée pour le président, marquée notamment par le mouvement de grogne des "gilets jaunes". Mais l'année à venir ne s'annonce également pas de tout repos pour le président français qui devra faire face au houleux sujet de la réforme des retraites.