Virginia Raggi, la maire de Rome, a été raillée sur les réseaux sociaux après avoir publié une vidéo de promotion où le Colisée a été confondu avec... les arènes de Nïmes. Certes, il s'agit bien de deux amphithéâtres -qu'une personne lamba aurait sans doute pu confondre-, mais il est particulièrement interpellant que la représentante de la capitale italienne ait commis cette erreur. Avait-elle bien regardé la vidéo avant de la partager? Peut-être pas. En tout cas, c'est bien sa voix qui accompagne le clip promotionnel... 

A travers cette vidéo, la maire de la ville souhaitait en effet mettre en lumière la Ryder Cup 2023, un tournoi de golf qui aura lieu pour la première fois de son histoire en Italie. Malheureusement, la vidéo a été mal réalisée, si bien qu'au bout de deux secondes, on peut déjà constater la méprise entre le Colisée et les arènes de Nîmes. Si la vidéo a rapidement été modifiée, la version originale a été sauvée et circule toujours sur le web, comme l'explique le Courrier international.

Il n'en fallait pas plus pour que la presse italienne et les adversaires politiques de la membre du M5S ne s'emparent de cette histoire. 

© shutterstock
A gauche, le Colisée. A droite, les arènes de Nîmes.

"Un autre exemple de folie"

"Après 5 ans de désastres, Raggi bat un nouveau record de folie (...) Riez pour ne pas pleurer", a aussitôt réagi Luciano Nobili, un député d'Italia Viva. Particulièrement remonté, il a également complété sa pensée sur Facebook, expliquant que "c'est une erreur que ne ferait même pas un enfant de primaire"


"Une personne qui après 5 ans au poste de maire ne reconnaît même pas le Colisée peut-elle se représenter à ce poste? (...) Il s'agit encore d'un autre exemple de la folie que vit la capitale", a pour sa part commenté Andre Casu, du parti démocrate. Désireux d'être le plus complet possible, il précise même que la compétition n'est pas organisée à Rome, mais dans la ville de Guidonia Montecelio (qui fait partie de l'entité de Rome). 



Pour rappel, des élections municipales doivent avoir lieu cette année dans la capitale italienne. Aucun n'est donc disposé à faire de cadeau à ses adversaires.