Ce samedi, Jean-Luc Mélenchon était l'invité de l'émission "On est en direct" de Laurent Ruquier. Environ 800.000 Français se sont attardés sur France 2 afin de voir ce que le représentant de la France Insoumise allait proposer. Plus d'une semaine après son débat avec Zemmour, le candidat est remonté dans les sondages. Avec 9% il est, avec Yannick Jadot, en tête des sondages des personnes politiques de gauche. Insuffisant cependant pour miser sur un second tour.

Connu pour avoir des idées plutôt de gauche, Laurent Ruquier a expliqué sa vision des choses. Pour lui, voir la gauche au second tour n'est pas utopique. Mais il va falloir mettre de l'eau dans son vin et arrêter de penser à son ego. "Si vous voulez à ce point le bien des gens, pourquoi bon sang vous n'arrivez pas à vous mettre à 4 ou à 5 autour d'une table et à avoir un programme commun?", a-t-il questionné Mélenchon. "Il faudra peut-être lâcher du lest dans votre programme et les autres aussi mais si on veut le bien des gens, on met chacun ses 4 ego sous un mouchoir", a poursuivi l'animateur.

Visiblement remonté, Laurent Ruquier a ensuite étayé son propos par les sondages. "Et vouloir le bien des gens, c'est s'entendre entre 4 ou 5 personnes intelligentes. Ce n’est pas rester chacun dans son coin autrement jamais vous ne me ferez croire que vous voulez le bien des gens. J'ai fait les comptes : Jadot : 9, Mélenchon : 9, Rousseau : 1,5, Hidalgo : 5,5, Montebourg : 1,5. Vous faites 26%, là vous y serez au deuxième tour, vous ou un autre."

Mais Mélenchon voudra-t-il se ranger derrière un autre? Laurent Ruquier en doute sérieusement. "Ce n’est pas honteux de se ranger derrière un autre. Mais entendez-vous bon sang de Bon Dieu si vraiment vous voulez que les gens aient une meilleure vie. Je ne parle pas pour moi, j'ai une belle vie. Il faut