Monde

Le président russe Vladimir Poutine s'est entretenu par téléphone jeudi avec son homologue syrien Bachar al-Assad, a annoncé le Kremlin.

L'entretien a eu lieu "à l'initiative de la partie russe", a précisé le Kremlin dans un communiqué, indiquant qu'il avait porté sur la préparation de la conférence internationale de paix sur la Syrie, dite Genève-2, le démantèlement de l'arsenal chimique syrien et la situation humanitaire dans le pays.

"Vladimir Poutine a mis l'accent sur les efforts entrepris par la Russie avec ses partenaires pour préparer la conférence internationale Genève-2, (et) s'est félicité de l'accord de Bachar al-Assad pour envoyer à cette conférence une délégation gouvernementale syrienne", indiqué le Kremlin.

"L'espoir a été exprimé que les principaux groupes d'opposition feront montre d'une approche constructive et prendront part à la conférence", a ajouté la présidence russe.

Concernant le démantèlement de l'arsenal chimique syrien, le président russe "a exprimé sa satisfaction quant à la coopération établie entre les autorités syriennes et la mission de l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques (OIAC) et de l'ONU".

Concernant la situation humanitaire, "Vladimir Poutine a exprimé son inquiétude quant aux informations sur la persécution systématique par les extrémistes des chrétiens et d'autres minorités religieuses".

M. Poutine a émis "l'espoir que le gouvernement syrien ferait tout son possible pour alléger les souffrances de la population civile et pour le rétablissement de la paix entre les confessions".

"Bachar al-Assad a remercié la direction russe pour l'aide et le soutien apportés au peuple syrien", a enfin indiqué le Kremlin.