Monde

Donald Trump a accusé mardi les réseaux sociaux, dont Twitter, son médium de prédilection, de "discrimination" contre les utilisateurs de droite.

"Il se passe des choses. Des noms sont retirés, des gens ne passent plus. Vous avez entendu les plaintes. Il semble que si vous êtes conservateur, si vous êtes républicain, dans un certain groupe, il y a de la discrimination", a assuré le président américain, quelques heures après avoir accusé les réseaux sociaux d'être du "côté de la gauche extrémiste démocrate".