Un procureur turc a réclamé vendredi jusqu'à quatre ans d'emprisonnement contre quatre collaborateurs de l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo qu'il accuse d'avoir "insulté" le président Recep Tayyip Erdogan dans une caricature publiée l'an dernier, selon l'agence de presse étatique Anadolu.

La publication de cette caricature, en octobre, avait suscité la colère de M. Erdogan dans un contexte de vives tensions diplomatiques entre Ankara et Paris.