Qui sera le successeur de Jean Castex à Matignon ? Un Premier ou une Première ministre ? C'est une première question. Ce sera probablement "une", à en croire les médias français. Emmanuel Macron a entamé les entrevues et cherche la pilote de son prochain gouvernement. Parmi les noms cités, se trouvait Véronique Bedague. La directrice générale du géant de l'immobilier Nexity aurait été reçue à l'Elysée la semaine dernière par Alexis Kohler (secrétaire général de l’Elysée), et même par Emmanuel Macron, selon les informations du Parisien.

Sortie de l'ENA en 1990, elle est nommée au ministère de l'Economie et des Finances. Elle a ensuite travaillé au FMI. À l'époque de Laurent Fabius, elle est conseillère technique du ministre de l'Économie, des Finances et de l'Industrie.

En 2002, elle est nommée directrice des Finances de la mairie de Paris puis secrétaire générale de la mairie sous le mandat de Bertrant Delanoe en 2008, comme le rappelle le quotidien régional français Midi Libre. En 2014, elle devient la première femme à être nommée directrice de cabinet du Premier ministre. Elle travaille alors sous Manuel Valls.

Son curriculum vitæ prend ensuite des allures plus privées. Elle devient secrétaire générale du géant français de l'immobilier Nexity. Dans une récente carte blanche, elle a appelé le futur gouvernement à repenser le logement de demain. Selon elle, le logement est un véritable projet de société qui permettrait s'il était bien mené d'avoir un impact sur "le pouvoir d’achat, l'éducation, l'environnement, l'emploi, le vieillissement."

Le parcours de Véronique Bédague intéressait visiblement Emmanuel Macron, mais celle-ci aurait refusé la proposition du Président.