Emmanuel Macron aurait proposé le poste de Premier ministre à Valérie Rabault, députée socialiste et présidente du groupe PS à l'Assemblée nationale. Celle-ci aurait refusé, entre autres pour ne pas avoir à porter la retraite à 65 ans, "un marqueur de droite inutile", relate BFM TV.

"La retraite à 65 ans n’est pas nécessaire et c’était un marqueur pour avoir un curseur à droite. Je suis fidèle à mes convictions même si j’ai compris que la ligne que nous portons, celle de la sociale démocratie, n’est plus majoritaire dans le pays", a-t-elle confié à la chaîne d'information en continu.

"La situation à gauche est extrêmement complexe, je ne sais pas sur quoi elle va déboucher", a-t-elle ajouté avant d'annoncer sa volonté de se représenter dans sa circonscription.