Le Fonds mondial pour la nature (WWF) estime qu'il reste moins de 80 rhinocéros de Sumatra dans le monde, vivant principalement sur l'île indonésienne de Sumatra et à Bornéo, île que se partagent l'Indonésie, la Malaisie et le sultanat de Brunei.

Une rhinocéros, Rosa, a donné naissance à une femelle jeudi dans le parc national de Way Kambas, à Sumatra, après avoir fait huit fausses couches depuis 2005, date à laquelle elle avait été capturée pour un programme de reproduction.

"La naissance de ce rhinocéros de Sumatra est une excellente nouvelle dans le contexte des efforts déployés par le gouvernement et ses partenaires pour accroître la population de cette espèce", a indiqué le ministère de l'Environnement dans un communiqué.

La nouvelle-née, à qui aucun prénom n'a encore été donné, porte à huit le nombre de rhinocéros de Sumatra dans le parc de Way Kambas.

Les naissances sont très rares. Andatu, le père de la nouvelle-née, était le premier rhinocéros à naître dans une réserve en plus de 120 ans.

L'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) classe le rhinocéros de Sumatra, la plus petite espèce de rhinocéros, dans la catégorie des espèces "en danger critique" d'extinction.

Leur nombre n'a cessé de diminuer, sous des pressions grandissantes résultant de la perte de leur habitat et de la chasse pour le commerce illégal de leurs cornes, utilisées notamment dans la médecine traditionnelle chinoise.