Monde Tahar Marji est un homme abattu. Après avoir retrouvé sa femme morte au sol jeudi dans l'attaque à Nice, il recherchait activement son fils de 4 ans.

"J’ai appelé partout, les commissariats, les hôpitaux, sur Facebook, j’ai pas trouvé mon fils. Ça fait 48 heures que je cherche. Ma femme est morte, mon fils, il est où ?", s'interrogeait l'homme, désespéré.

Après deux jours de recherche, c'est le coup de massue. Tahar Marji a eu la confirmation ce samedi de la mort de Killian, fauché par la folie meurtrière à Nice.

Depuis lors, la photo du petit garçon, aux côtés d'une peluche, circule abondamment sur les réseaux sociaux et émeut la toile.