Samra Kesinovic avait quitté l'Autriche en 2014 en compagnie d'une amie.

"Nous sommes parties pour la Syrie afin de combattre pour l'islam. On se retrouvera au paradis." 

C'est le message laissé sur Facebook par Samra Kesinovic (17 ans) et Sabina Selimovic (16 ans), deux jeunes autrichiennes sans histoire. 

Influencées par Daech, Samra et Sabina avait quitté leur pays natal en 2014 pour rejoindre les rangs de l'organisation terroriste. "Ne nous cherchez pas. Nous allons servir Allah et mourir pour lui" avaient-elles publié sur les réseaux sociaux.


Véritables icônes du djihadisme 2.0., les deux adolescentes étaient recherchées activement par Interpol avant de trouver la mort, Sabina l'année dernière, et Samra récemment.

Selon plusieurs journaux autrichiens, Samra aurait tenté de fuir Raqqa, le fief de Daech. Stoppée dans sa tentative d'évasion, elle aurait été battue à mort à coups de marteau.

A l'heure actuelle, le gouvernement autrichien n'a pas encore confirmé leur mort mais leurs avis de recherche ont été supprimés par Interpol comme le précisent nos confrères du NouvelObs.