Monde

Une dangereuse canicule a touché 150 millions de personnes aux États-Unis, des plaines du Midwest à la côte atlantique.

Le soleil tape fort actuellement aux Etats-Unis. Les records de chaleur ont contraint cette partie de la population à rester « à l’intérieur et au frais ». Un conseil que les forces de l’ordre martèle à l’ensemble des citoyens américains concernés, en ce compris aux… criminels du pays. "A cause de la chaleur, nous demandons à toute personne sur le point de pratiquer une activité criminelle de repousser celle-ci à lundi", a écrit le département de police de Braintree, dans le Massachussets.

Dans la suite du message, les forces de l’ordre glissent même une petite pointe d’humour, en conseillant aux citoyens de leur localité de "regarder Stranger Things saison 3, s’amuser sur Face App, pratiquer le karaté à la cave…".

Autre service de police à tenter d’influencer l’activité des hors-la-loi, celui de Park Forest. "L’agent Justin Malachowski voudrait remercier tous ceux qui ont renoncé à commettre des crimes et délits et ont préféré rester à l’intérieur aujourd’hui. Grâce à vous, il a pu savourer une délicieuse crème glacée", peut-on lire dans un autre post Facebook.

La question : s’agit-il d’un canular ou d’un piratage ? La réponse : ces publications sont tout à fait authentiques, selon la chaîne d’information américaine, CNN, qui a contacté les services de police en question.

Des messages à caractère humoristique qui n’effacent toutefois pas les dégâts irréversibles de cette vague de chaleur, qui a déjà tué au moins six personnes.