"Actuellement, il n'y a plus de doses d'AstraZeneca" en RDC où les trois différents lots reçus le 2 mars ont périmé successivement les 24 et 27 juin ainsi que le 11 juillet, a déclaré à l'AFP le Dr Jean-Jacques Mbungani, ministre de la Santé.

La méfiance envers la vaccination est largement répandue dans le pays. De nombreuses théories du complot sont régulièrement partagées sur les réseaux sociaux.

Mais "au moment où nous observons un engouement vers la vaccination, c'est à ce moment-là aussi que le vaccin est tombé en expiration", a déclaré à la presse le professeur Jean-Jacques Muyembe, chef de la riposte contre le Covid-19 dans le pays. "Pour pallier le manque de vaccin actuellement, nous sommes en discussion avec la Monusco (Mission de l'ONU en RDC) pour avoir 8.000 doses (AstraZeneca) très rapidement (...) qui pourront aider à continuer la campagne de vaccination."

Depuis le début de la vaccination le 19 avril, avec le vaccin AstraZeneca, 75.789 personnes (dont 2.015 avec la deuxième dose) ont été vaccinées au 11 juillet.

Le ministre a par ailleurs indiqué que la RDC va procéder à l'introduction progressive d'autres types de vaccins contre le Covid-19.

Dans le cadre de l'initiative Covax, "nous sommes en attente de 50.000 doses d'AstraZeneca entre fin juillet et mi-août; de 250.000 doses du vaccin Pfizer que nous aurons dans les quatre semaines", a-t-il dit.

La RDC a également "négocié avec la Chine pour avoir 400.000 doses du vaccin chinois Sinovac", a-t-il ajouté. "Tandis que dans l'initiative de l'Union Africaine, le pays bénéficiera d'une méga-donation de 26 millions de doses que nous allons recevoir progressivement."

"La politique du gouvernement est d'offrir un choix beaucoup plus large à plusieurs vaccins pour que les gens choisissent le sérum qu'ils veulent", a expliqué M. Mbungani.

Mi-mai, les autorités avaient annoncé l'arrivée d'une troisième vague des cas de contamination dans le pays, avant de prendre une batterie de mesures pour contenir la propagation de la pandémie.

"Nous n'avons pas encore atteint le pic mais nous voyons une baisse du nombre de cas ainsi qu'une baisse de mortalité liée à la Covid-19, ce qui est encourageant", s'est félicité le ministre.

La RDC a officiellement enregistré 44.909 cas de Covid-19, dont 984 décès depuis le début de l'épidémie en mars 2020, d'après le dernier bilan publié mercredi.