Quelle peut être la gravité d’un traumatisme crânien ?

"Un traumatisme crânien peut être minime comme il peut être majeur. Le traumatisme va d’une simple commotion cérébrale à un état comateux profond, qui évolue vers le décès.”

Quelle est l’évolution du traumatisme crânien ?

“Une commotion cérébrale évolue favorablement en quelques jours. Le comateux peut évoluer vers le décès, ou garder des séquelles majeures comme la paralysie, des troubles de la conscience, des troubles de la mémoire, des troubles du caractère. Tout dépend de la localisation des lésions du cerveau.  Schumacher risque d’avoir des séquelles, s’il s’en sort.”

En quoi consiste cette opération neurochirurgicale ?

“Suite au choc, la pression intracrânienne et le liquide céphalorachidien ont augmenté. Les médecins vont contrôler cette pression en maintenant le patient dans le coma, à l’aide de médicaments. L’objectif est de diminuer le métabolisme et la température corporelle, afin de minimiser le travail du cerveau et de ponctionner l’excédent de liquide céphalorachidien.”