Des coups de feu ont été tirés lundi soir depuis la résidence officielle du Premier ministre du Sri Lanka après que des milliers de manifestants antigouvernementaux sont parvenus à entrer dans le complexe, a constaté un journaliste de l'AFP.

La police a également tiré des grenades lacrymogène pour repousser les manifestants, qui avaient plus tôt dans la journée été attaqués par des partisans du Premier ministre Mahinda Rajapaksa, démissionnaire lundi.