Éric Zemmour, qui va très probablement se présenter aux élections présidentielles de 2022 en France, a été pris pour cible dans la rue par un passant ce lundi 27 septembre. Plusieurs médias français indiquent que le polémiste marchait dans le 18e arrondissement de Paris vers 13h25 et a été pris à partie.

Un individu l’aurait insulté et l’aurait menacé de mort, déclarant notamment: "Sur le Coran de la Mecque je vais te fumer". Son garde de sécurité s’est alors interposé pour mettre fin à cette agression. Le journaliste a ensuite été évacué vers son véhicule et a quitté les lieux. L'agresseur aurait encore alors "tapé sur le capot de la voiture", rapporte Le Figaro.

Plus tard dans l'après-midi, le journaliste a réagi à un tweet du candidat de droite Eric Ciotti, qui lui apportait son soutien. "Le quotidien de tant de Français", a déploré Zemmour. 


Cet incident survient alors que le polémiste a le vent en poupe dans les sondages, malgré son silence sur une éventuelle candidature présidentielle.