En fin de matinée jeudi, des lycéens faisaient une visite guidée d'une grotte dans l'Isère. Ceux-ci étaient accompagnés de deux spéléologues professionnels pour explorer les lieux ainsi que d'une enseignante. A la fin de la visite, lors de sa remontée vers la surface, le groupe a été surpris par la montée des eaux dans les Cuves de Sassenage, une grotte proche de Grenoble. 

Les adultes ont fait sortir tous les enfants mais trois sont restés bloqués sous terre. Une opération d'évacuation a été lancée "dès qu'une fenêtre météo favorable s'est présentée", après 19h30, indique la préfecture dans un communiqué. "Lors de leur progression, les secours ont découvert un corps identifié comme celui d'un des deux guides", ajoute-t-elle. 

L'enseignante et le second guide, réfugiés dans une cavité souterraine, ont été retrouvés sains et saufs, et ramenés à la surface. L'intervention a mobilisé le Groupe de reconnaissance et d'intervention en milieux périlleux (Grimp), les pompiers et le secours spéléo de l'Isère, la CRS Alpes, le SAMU, le Peloton de gendarmerie de haute montagne (PGHM) ainsi que le groupement de gendarmerie de l'Isère. "Rien ne permettait de prévoir un tel phénomène. Tous les professionnels sont dans l'incompréhension", a déploré une source proche du dossier au Dauphiné Libéré . 

Le parquet de Grenoble a ouvert une enquête pour «recherche des causes de la mort» afin de faire toute la lumière sur les circonstances de l'accident.