Jeudi dernier, Nicolas Sarkozy était l'invité de l'émission "Quotidien" sur TMC. L'ancien président de la République avait eu des mots qui avaient fait polémique. "Cette volonté des élites qui se pincent le nez... Qui sont comme les singes, qui n'écoutent personne. On a le droit de dire singe ? Parce que... On n'a plus le droit de dire... On dit quoi, les 'Dix petits soldats' maintenant, c'est ça ? Elle progresse la société". Puis de continuer: "Vous voyez le livre? Agatha Christie, eh bien on n'a plus le droit maintenant. On a peut-être le droit de dire 'singe' sans insulter personne".

Présent lors d'une séance de dédicaces pour son nouveau livre "Le Tempes des Tempêtes", Nicolas Sarkozy a pu échanger avec ses fans... et des journalistes. Tout d'abord, il a répondu assez sèchement à un journaliste qui l'a nommé "Monsieur Sarkozy". "Comment m'appelez-vous?" lui a-t-il rétorqué. Penaud, le journaliste s'est simplement repris avec un "Monsieur le Président" ce qui a eu le don de faire sourire "Sarko" et de flatter son ego.  

Ensuite, l'ancien président est revenu sur ses propos dans l'émission Quotidien. "Je n’ai pas l’intention de commenter une polémique indigne”, a expliqué l'ancien adversaire de François Hollande. “Parce que la commenter, ce serait lui donner du crédit. Il n’y a pas de crédit à l’indignité. Notre rôle à tous, c’est d’élever le débat. C’est la raison pour laquelle je n’ai aucun commentaire à faire”